RETOUR

Lancement du 1er Fonds de Dotation pour l’urbanisme temporaire

La société a annoncé la création du 1er fonds de dotation en faveur de l’urbanisme temporaire lors du grand rassemblement francilien autour de l’Association des Maires d’Ile de France, ce mercredi 17 avril 2019.

Son objectif ? Soutenir et conduire toute action d’intérêt général à caractère culturel, artistique, sportif ou éducatif contribuant à la valorisation et à la promotion de projets temporaires dans des lieux urbains vacants. Lors de grands chantiers de réaménagement urbain, les bâtiments destinés à être réhabilités restent souvent de longs mois et parfois même plusieurs années sans être utilisés. Pendant les périodes d’inoccupations précédents les premiers coups de pioche, les locaux doivent le plus souvent être gardiennés et entretenus, occasionnant ainsi des frais importants pour l’entreprise propriétaire. Un gâchis alors que ces lieux pourraient avoir de multiples fonctions… temporaires.

Voilà ce à quoi a réfléchi Novaxia qui a décidé de mettre en place une stratégie dédiée à cette problématique particulière, en parfait gestionnaire de ses actifs. Pour exemple, le temps long offert par la transformation immobilière a permis au Groupe Novaxia d’héberger des projets d’urbanisme temporaire nouveaux, audacieux, foisonnant et qui profitent à tous comme en attestent les exemples récents vécus sur les projets « Lacépède » ou encore « Bagnolet-Gallieni ». Ces mises à dispositions ont notamment permis de créer une pièce de théâtre, offrant à plus 10 000 spectateurs de profiter du premier spectacle immersif de Paris, d’héberger un collectif d’artistes « Wonder » permettant à ceux-ci de laisser libre court à leur création artistique et de créer plus de 2 000 m² dédiés à leur art.

Grâce à leur installation temporaire sur l’ancien siège de Liebert à Bagnolet, le collectif a pu développer : un atelier de construction bois/métal, des studios d’enregistrement/répétition de musique, un atelier d’édition pluridisciplinaire, des ateliers priva-tifs, un salon de tatouage, une résidence internationale, une radio, une cantine expérimentale ou encore une galerie d’exposition, ouverts à tous.

« La place d’acteur majeur que Novaxia est en train de prendre dans le cadre de la transformation urbaine nous pousse à dépasser notre action d’asset manager et de développeur urbain pour aller plus loin et accompagner et soutenir le développement de projets d’urbanisme temporaire qui s’inscrivent dans notre stratégie d’impact investing dont tous bénéficient : les villes, leurs élus, leurs habitants et les associations. C’est pourquoi j’ai décidé de systématiser notre aide avec la création d’un fonds de dotation. » annonce Joachim Azan, Président Fondateur de Novaxia.

Jusque-là, le Groupe Novaxia aidait les bénéficiaires de l’urbanisme temporaire avec une aide en nature, celle de la mise à disposition de lieux urbains vacants. Dorénavant grâce au fonds de dotation elle la doublera par une aide financière. Novaxia a d’ores et déjà prévu de verser au cours des 5 premières années du fonds de dotation, une somme d’1 million d’euros (soit 200.000 euros par an). Ses investisseurs auront également la possibilité de faire des donations au fonds de dotation pour subventionner les projets sélectionnés depuis un portail dédié. L’urbanisme temporaire : un outil de création de valeurs sociétales, un atout pour les investisseurs, les collectivités locales et les habitants !

« Ne pas laisser inutilisés des bâtiments en attente de réhabilitation est une opportunité pour toutes les parties prenantes ; Nos investisseurs y voient un double intérêt en diminuant le coût du gardiennage et en permettant de capter de nouveaux loyers avant la concrétisation du projet final. Mais au-delà de l’aspect financier, ils apprécient d’utiliser la vacance pour y voir s’y développer des projets à forts impacts sociétaux. De leur côté, les collectivités locales apprécient grandement de disposer de lieux de création ou de missions sociales au sein de leur ville, activités souvent prisées par les populations locales où tous participent et écrivent ensemble un scénario commun : les associations, les riverains, les scolaires…. Enfin, les organismes bénéficiaires qui s’installent de façon provisoire apprécient, eux, de pouvoir bénéficier de lieux leur permettant de créer et de se développer à moindre coût grâce à des loyers faibles voire nulle. » a souhaité développer Joachim Azan, Président Fondateur de Novaxia.

PARTAGER SUR