RETOUR

Pose du 1er bois de l’auberge de jeunesse JO&JOE, un nouveau concept d’hébergement disruptif

Novaxia a remporté l’appel à projets du 61 rue Buzenval, dans le cadre de « Réinventer Paris ». Cet emplacement, au cœur d’un quartier jeune et dynamique, accueillera en 2020 la première Open House JO&JOE dans Paris intramuros, un concept hôtelier hybride, proposant près de 160 lits. L’objectif : de nouvelles formes de mobilité ouvertes à tous les Parisiens. 

« Novaxia s’était engagé, dès sa désignation comme lauréat, à travailler au plus proche des riverains. Nos ambitions pour ce projet : l’ancrer dans son environnement économique et social, l’ouvrir sur le quartier, proposer une expérience de chambres privatives et partagées, mixer les usages et les clientèles tout en respectant l’environnement. A travers ce partenariat avec JO&JOE nous apportons une réponse à une demande toujours plus exigeante car informée, toujours plus connectée et friande des nouveaux concepts. Aujourd’hui la clientèle ne cherche pas seulement un lieu, elle cherche une expérience.  », précise Joachim Azan, Président de Novaxia.

Deux ans après notre nomination, le projet sort de terre, donnant naissance à un hôtel – auberge de jeunesse d’un nouveau genre. La pose du premier bois avait lieu ce mercredi 22 mai en présence de Frédérique Calandra, Maire du 20ème arrondissement, Jean-Louis Missika, Adjoint à la Maire de Paris chargé de l’urbanisme, Samantha Groh, Présidente de l’agence d’architecture Studio Ory & Associés en charge du projet et du Président de Novaxia Joachim Azan. Premier hôtel en ossature bois du groupe Accor, le bâtiment propose une architecture innovante et moderne en matériaux bio-sourcés, respectueuse de l’environnement.  

 

©Joseph Banderet

« Ce que fait Novaxia, une auberge de jeunesse ouverte sur son environnement et aux Parisiens, c’est ce que nous souhaitons pour la Ville de Paris. » expliquait M. Missika. L’Open House JO&JOE Paris Buzenval a pour ambition de devenir un lieu dynamique, connecté à son quartier et vecteur de lien économique et social. Le restaurant, ouvert à tous, privilégiera des produits sourcés en circuit court, avec des partenaires locaux de la filière des produits fermiers. Un atelier de réparation de vélos, des visites guidées du quartier menées par des habitants seront aussi proposées tant à la clientèle hébergée qu’aux riverains.

 

 

PARTAGER SUR